Bienvenue au pôle de santé intégrative

Horaires : Du lundi au vendredi - 8h à 20h et samedi 8h à 12h
  Contact : 06 83 02 06 97

Soins au plasma de Quinton et R.E.S.C.

Le soin au plasma de Quinton ® est une méthode de réhydratation par voie sous-cutanée d’une zone douloureuse liée à des compressions (type hernie discale, arthrose …) et/ou au phénomène de deshydratation.

Ce soin est complémentaire d’autres thérapeutiques à visée antalgique.

Le protocole de base de la méthode RESC (Résonance Énergétique par Stimulation Cutanée) est basé sur le toucher digital et la prise en compte du vécu des personnes.

Cette méthode emprunte à la médecine traditionnelle chinoise son approche holistique et la connaissance des méridiens.

Pour aller pour loin :

Qu’est ce que les soins au plasma de Quinton® et la RESC ?

1- Le plasma de Quinton®

René Quinton, biologiste, démontrait déjà il y a plus d’un siècle que l’eau de mer est un milieu organique. Pour lui « la mer contient l’universalité de ce qui existe sur terre ».

En effet, il y a une analogie de composition entre l’eau de mer et le milieu intérieur. Ce qui les différencie est leur concentration car l’eau de mer avoisine  les 33 g/l de sels totaux alors que celle de notre sang et milieu intérieur est de 9 g/l.

Cette eau de mer appelée « Eau de Quinton®» ou « plasma de Quinton® » est tirée de zones spécifiques dans l’océan Atlantique. Ces zones sont des courants tourbillonnaires appelés Vortex qui sont très riches en phytoplancton.

Les bateaux qui pompent cette eau, la transportent, après analyse et filtration in situ,  au laboratoire Quinton à Alicante (Espagne) et là, elle est microfiltrée à froid après de nouveaux contrôles de qualité. Les ampoules sont ainsi stériles et commercialisées sous marque déposée.

Le plasma de Quinton® n’est pas qu’une simple solution saline :

Il contient chlore, sodium, potassium, calcium, magnésium, soufre, silicium, carbone, phosphore, fluor, fer, azote, cuivre, iode, manganèse, sélénium, brome, fluor, nickel, cobalt etc.. au total, d’après le dictionnaire Vidal (dictionnaire officiel des médicaments) ce produit contient les 92 corps simples connus et tous les oligo-éléments. Ils sont tous entièrement assimilables.

Le plasma de Quinton existe sous forme isotonique et hypertonique.

On peut le boire, faire des bains de bouche, des gargarismes, l’utiliser en spray nasal, faire des compresses humides, des pansements, des bains locaux, des traitements  sous-cutanés, ou l’utiliser par voie rectale.

Il n’y a aucune contre-indication à l’utilisation du plasma de Quinton®

Les indications :  

Elles sont nombreuses :

  • anémie
  • allergies, sinusites
  • deshydratation, diarrhées, vomissements
  • médecine dentaire
  • maladies infectieuses
  • réhydratation des disques vertébraux et des articulations
  • eczéma, dermites, psoriasis, brûlures
  • efforts sportifs
  • recharge en oligo-éléments
  • accompagnement des grossesses
  • canal carpien
  • nettoyage et cicatrisation des plaies

Qu’est ce que « l’hydrotomie au plasma de Quinton® » ?

Technique simple et non douloureuse qui consiste à faire pénétrer par voie sous-cutanée une certaine quantité de plasma de Quinton dans la région atteinte (lombaires, genoux, cervicales, coudes, épaules par exemple).

Le thérapeute doit être qualifié (médecin, infirmière) et avoir été formé au mode d’utilisation du plasma de Quinton.

Les séances doivent être répétées à 8 jours d’intervalle.

Il est conseillé de faire au moins 5 séances, puis d’espacer tous les 15 jours pendant encore quelques semaines.

Les résultats sont souvent excellents et les douleurs disparaissent.

Il est conseillé, pour que le traitement soit d’efficacité maximale, de boire aussi du plasma de Quinton en même temps (par exemple : 2 ampoules/jour de plasma  de Quinton isotonique ou hypertonique selon les problèmes de santé).

Comment ça marche ? :

Cette technique crée un mécanisme de « wash out » c’est à dire un lavage lésionnel.

Cette eau de mer, par sa biodisponibilité, se comporte tel un réservoir de micro-nutriments cellulaires, véritable manne de régénération pour les tissus environnants.

Des réseaux entiers de capillaires se gorgent immédiatement de ce liquide et leur débit est largement augmenté .

Ainsi cette réhydratation massive permet la diminution voire l’arrêt des phénomènes de dégénérescence et des phénomènes douloureux.

Une vidéo est consultable pour avoir d’autres explications plus détaillées et écouter les témoignages des personnes qui ont été  soignées avec cette méthode :

«  Les travaux de Pasteur apportèrent une conception de la maladie, ceux de Quinton une conception de la santé ».

 

2- Qu’est ce que la méthode RESC ?

C’est une méthode énergétique, non médicamenteuse qui se fait par le toucher digital. Cette méthode est innovante dans le domaine du syndrome douloureux et de la gestion des phénomènes émotionnels liés à la maladie ou au «mal être».

Elle ne se substitue pas au traitement médical.

Elle est basée sur la physiologie des ondes de son dans les océans appliquée aux liquides du corps humain et sur les connaissances énergétiques orientales.

On travaille essentiellement sur les liquides du corps à partir des trajets des méridiens de la médecine traditionnelle chinoise.

Il y a propagation de messages énergétiques dans les milieux liquidiens et tissulaires  simplement en induisant par le toucher une résonance sur les énergies.

Pour donner un exemple visuel : lorsqu’on pose un doigt à la surface de l’eau dans un récipient, cela  crée des ronds sur cette surface, il y a propagation d’une onde.

Le fait de poser le doigt sur des méridiens énergétiques crée cette onde qui permet de fluidifier la circulation de l’énergie lorsque celle-ci  rencontre des obstacles.

Les applications actuelles concernent les douleurs aigues, chroniques, rebelles aux traitements médicamenteux ou en complément de ceux-ci.

Cette méthode est de plus en plus utilisée dans les hôpitaux, en cancérologie, en pédiatrie, au bloc opératoire, en service de réeducation …

Les professionnels sont formés et certifiés par l’école de la RESC, ils doivent être soignants diplômés (infirmière, sage-femme, kinésithérapeute, médecin) pour pouvoir exercer.

Pour en savoir plus :

https://www.youtube.com/watch?v=zmnLSMfW_tA